Implants

Qu’il s’agisse des suites d’un accident, d’une maladie parodontale ou encore de caries, la perte d’une ou de plusieurs dents constitue un vrai problème en termes de confort (mastication, élocution) mais également d’estime de soi.
Les implants dentaires sont la solution la plus proche du naturel pour le remplacement d’une ou plusieurs dents manquantes, tant d’un point de vue fonctionnel qu’esthétique.

Qu’est-ce qu’un implant dentaire

Les implants dentaires sont aujourd’hui les traitements de l’édentement les plus fiables.

Le phénomène d’ostéointégration

Le traitement

Nos conseils


Les implants dentaires : un traitement fiable et durable

Comme pour une dent naturelle, il est difficile d’envisager une durée de vie pour les implants dentaires car elle dépend de plusieurs facteurs. Selon les nombreuses études scientifiques , les implants semblent plus fiables qu’un bridge ou qu’une prothèse amovible sur le long terme.

Les différents facteurs intervenant dans la réussite du traitement implantaire sont les suivants :

L’étude de Lekholm et de ses collaborateurs faite sur 20 ans , parue en 2006, démontre que :

Autrement dit, un patient à qui l’on pose des implants a plus de 9 chances sur 10 d’avoir toujours ses implants et sa prothèse implantaire dans 20 ans.

Risques et complications :

La majorité des complications interviennent durant les premiers mois de la cicatrisation et l’obtention de l’ostéointégration. Il s’agit souvent d’une absence d’ostéointégration par interposition d’un tissu fibreux. L’implant dentaire est mobile et douloureux et doit être déposé sous anesthésie locale.
Un nouvel implant peut normalement être reposé quelques semaines ou quelques mois après cicatrisation.

Nos conseils :


Les avantages des implants dentaires

Lorsqu’un patient a une ou plusieurs dents manquantes, les implants dentaires présentent de multiples avantages par rapport aux autres traitements impliquant des prothèses amovibles.
Les implants permettent la mise en place de prothèses fixes (que le patient ne peut enlever) ou amovibles (que le patient peut enlever).
Ils sont plus confortables et discrets, car ils ne causent pas de frottement désagréable ou de mouvement sur la gencive comme dans le cas des prothèses amovibles non fixées par des implants. Certaines prothèses fixées sur des implants peuvent même ne pas recouvrir le palais du tout.
Aucun adhésif (colle) désagréable n’est requis pour tenir des prothèses sur implants en place.
Les implants offrent une meilleure stabilité des dents artificielles, ce qui facilite la mastication et la digestion, améliore le confort et facilite l’élocution du patient.
Le patient n’est pas contraint d’adapter sa diète.
Les implants permettent de répartir les forces masticatoires également entre les implants et les structures adjacentes (gencive, os et dents restantes) de la bouche, ce qui aide à diminuer le stress sur ces structures. Dans le cas où des dents saines sont encore en bouche, le patient peut espérer pouvoir garder ces dents restantes plus longtemps que si aucun implant n’était installé et que l’espace créé par les dents manquantes restait vacant.
Les implants contribuent au maintien du volume de l’os alvéolaire (l’os autour des dents) en prévenant sa résorption là où les dents sont manquantes. Effectivement, lorsqu’une dent n’est plus en bouche, la partie de l’os alvéolaire qui la retenait n’est plus stimulée lorsque le patient mange et elle se détériore peu à peu.
Les implants ne nécessitent pas de modification à la forme des dents adjacentes ni de perte d’une partie de l’émail de ces mêmes dents pour les supporter comme dans le cas d’un pont traditionnel.
Les implants donnent l’impression d’avoir des dents naturelles, tant au niveau esthétique que fonctionnel, de par leur rôle de racine artificielle ancrée dans l’os de la mâchoire, comme une racine dentaire naturelle. Le patient peut donc retrouver les traits naturels de son visage qui avaient été affectés par la perte de plusieurs dents.
Les deux composantes principales d’un implant, soit la couronne artificielle et l’implant lui-même, ne pourront pas être affectées par la carie dentaire.
Une fois l’ostéointégration terminée, les implants doivent rarement être remplacés et offrent donc une solution fiable à long terme. Malgré son coût initial élevé, l’implant dentaire constitue un bon investissement étant donné sa durée de vie.